L'industrie automobile demande des normes moins sévères

le 13/02/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Dans un courrier envoyé vendredi et dont Reuters a pu prendre connaissance, les patrons de 18 groupes automobiles dont General Motors, Ford, Fiat Chrysler Automobiles et des filiales américaines de grands constructeurs étrangers comme Toyota, Nissan ou Volkswagen invitent Donald Trump à revenir...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi