L’Autorité de la concurrence maintient la pression sur Booking.com

le 09/02/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L’Autorité des marchés financiers (AMF)
(DR)

L'Autorité de la concurrence a noté une légère amélioration de la situation concurrentielle dans le secteur des plateformes de réservation hôtelière (OTA) lors du premier bilan d'étape des engagements demandés à Booking.com en 2015. "Malgré la survenue d'événements indépendants des engagements ayant fortement perturbé la réalisation de ce bilan", principalement les attentats de l'automne 2015 et de l'été 2016 sur le tourisme en France, "les éléments communiqués à l'Autorité dans le cadre de ce bilan suggèreraient que certains hôteliers différencient aujourd'hui leurs prix selon les plateformes de réservation hôtelière en ligne, pratiques qui étaient auparavant interdites par les clauses de parité tarifaire" imposées par Booking.com, indique l'Autorité de la concurrence. "Cette différenciation tarifaire témoigne d'une première évolution dans le secteur", apprécie l'Autorité.

Toutefois, l'Autorité de la concurrence indique ne pas avoir noté "de signe visible d'un développement de la concurrence entre OTA, en fonction d'autres critères plus qualitatifs ou quantitatifs (parts de marché, qualité de l'offre, évolution des taux de commission)". Elle "n'exclut pas de s'autosaisir si l'évolution concurrentielle le nécessite". L'Autorité rappelle qu'elle participe groupe de travail européen sur ce secteur dont les conclusions sont attendues dans les prochaines semaines.

Sur le même sujet

A lire aussi