CGG souhaite nommer un mandataire ad hoc

le 06/02/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le spécialiste des études sismiques a annoncé lundi solliciter l'accord de ses créanciers pour demander la nomination d'un mandataire ad hoc en vue d'une restructuration financière. Une majorité qualifiée de porteurs d'obligations et de créanciers doit donner son accord afin que CGG puisse...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi