IBM s’appuie sur ses nouveaux pôles de croissance

le 20/01/2017 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe informatique américain a publié hier soir un chiffre d'affaires en baisse mais meilleur que prévu au quatrième trimestre 2016, soutenu par la croissance de l'informatique dématérialisée (« cloud »), l'intelligence artificielle ou la sécurité. IBM affiche un bénéfice net de 4,5 milliards...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi