La Corée du Sud met lourdement à l’amende Qualcomm

le 29/12/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Accusé de pratiques discriminatoires sur ses brevets, le groupe américain devra payer 815 millions d'euros. Il est sous le coup d'autres procédures.

La Corée du Sud met lourdement à l’amende Qualcomm
Qualcomm se voit reprocher d’obliger les fabricants de smartphones clients à lui verser des redevances sur trop de brevets.
Qualcomm n’arrive pas à sortir de ses démêlés avec les autorités antitrust. Près de deux ans après avoir dû payer 975 millions de dollars (937 millions d’euros) pour abus de position dominante en Chine, le leader mondial des puces pour terminaux mobiles, également visé par des enquêtes au Japon,...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi