Le patron de Fiat Chrysler défend le «oui» au référendum italien

le 24/11/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L'administrateur délégué de Fiat Chrysler Automobiles, Sergio Marchionne, a exhorté jeudi les Italiens à voter «oui» au référendum constitutionnel prévu le 4 décembre en disant craindre pour l'image du pays à l'étranger en cas de vote négatif. D'après les instituts de sondage, les électeurs...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi