Le premier actionnaire de GfK dément vouloir vendre

le 29/08/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'actionnaire majoritaire de l'institut allemand GfK a dit vendredi ne pas envisager de céder de parts de la société, démentant ainsi un article du magazine WirtschaftsWoche disant qu'une cession ou fusion était à l'ordre du jour. «Les statuts de (la holding majoritaire) GfK Verein montrent qu'il...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi