Le débat enfle en Grande-Bretagne sur l’utilité d’Hinkley Point

le 29/08/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Depuis le report de la décision du gouvernement sur la construction de la nouvelle centrale nucléaire, les opposants multiplient les propositions alternatives.

Vue aérienne du site de Hinkley Point au Royaume-Uni.
Le Premier ministre Theresa May a relancé le débat sur l’utilité de ce chantier pour la Grande-Bretagne.
(Photo Bloomberg.)
En repoussant à l’automne la décision du gouvernement sur la construction d’une nouvelle centrale nucléaire sur le site d’Hinkley Point, le Premier ministre Theresa May a relancé le débat sur l’utilité de ce chantier pour la Grande-Bretagne. Les opposants se sont engouffrés dans la brèche pour...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi