E.ON porte toujours le boulet de ses activités conventionnelles

le 11/08/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe d'électricité allemand a passé 2,9 milliards d'euros de dépréciations supplémentaires liées à sa filiale Uniper en passe d'être scindée en Bourse.