Les cimentiers ont financièrement intérêt à réduire leurs émissions de CO2

le 09/06/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Selon l'étude de l'ONG CDP, la fixation d'un prix de 10 dollars la tonne de CO2 pourrait coûter 4,5 milliards de dollars de résultat d'exploitation au secteur.

Les émissions de gaz à effet de serre constituent une menace financière de taille pour l’industrie mondiale du ciment. Selon l’étude du CDP (Carbon disclosure project), la mise en place d’un prix de seulement 10 dollars la tonne de CO2 pourrait représenter jusqu’à 114% du résultat d’exploitation ...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi