La pression de Bruxelles s’accentue sur Google

le 21/04/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La Commission européenne accuse le groupe d’abus de position dominante avec Android. La sanction pourrait tomber dès cette année.

Margrethe Vestager, commissaire européenne en charge de la Concurrence lors de la conférence de presse le 20 avril à Bruxelles.
Margrethe Vestager, commissaire européenne en charge de la Concurrence lors de la conférence de presse du 20 avril à Bruxelles.
(Crédit Union européenne EC)
Nouvelle étape dans la bataille qui oppose Google à la Commission européenne. Bruxelles accuse le groupe américain d’abus de position dominante avec son système d’exploitation Android et lui a adressé hier ses griefs, tout juste un an après avoir ouvert la procédure....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi