Microsoft monte au front pour dénoncer un contrôle gouvernemental excessif des données

le 15/04/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe porte plainte contre le département de la Justice. Il demande que ses clients soient informés si les autorités consultent leurs données.

La bataille autour des données redouble d'intensité aux Etats-Unis. Microsoft vient d'engager une nouvelle offensive en portant plainte contre le département américain de la Justice (DoJ) et le procureur général Loretta Lynch. Le géant américain entend obtenir le droit de pouvoir informer ses...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi