PSA peut se réjouir du retour de l’Iran dans le concert des Nations

le 29/01/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le constructeur automobile a annoncé la création d’une coentreprise avec son homologue Iran Khodro qui verra ainsi son outil industriel modernisé.

La visite officielle hier à Paris du président iranien Hassan Rouhani s’est révélée fructueuse pour PSA Peugeot Citroën. Après 18 mois de négociations, le constructeur automobile français a annoncé la création d’une coentreprise avec son homologue Iran Khodro, signant son retour sur un marché...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi