WPP poursuit son renforcement dans le sport en rachetant Chime avec Providence

le 03/08/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe publicitaire apportera sa participation de 20% dans la société de marketing sportif à un véhicule ad hoc contrôlé par le fonds américain.

Chime Communications va quitter la cote londonienne. WPP s’est associé au fonds d’investissement américain Providence pour racheter la société anglaise de communication et de marketing sportif. Les deux partenaires offrent 365 pence par action en numéraire, correspondant à son plus haut depuis juin 2014 et représentant une prime de 33% sur le cours de mercredi, avant que le projet ne soit connu.

L’action avait bondi de 25,8% jeudi après que Chime eut confirmé des discussions avancées. L'offre valorise la cible 374 millions de livres (528 millions d’euros). Un prix qui ne comprend pas le dividende intérimaire de 2,53 pence qui sera versé à l’automne.

L’an dernier, Chime a dégagé 199 millions de livres de revenus (+6% en comparable), pour un bénéfice d’exploitation de 32 millions (+10%), soit une marge de 16,2%, en progression de 0,7 point en un an. Le rachat du groupe se fait ainsi sur un ratio valeur d’entreprise sur bénéfice d’exploitation 2014 de 14,5 fois.

Concrètement l’offre sera lancée par un véhicule ad hoc, Bidco, contrôlé par Providence. WPP, qui détient actuellement 20% du capital, prendra une participation minoritaire dans Bidco au moment de la réalisation de l’opération en transférant ses titres. Reste à savoir ce que fera le groupe publicitaire britannique quand Providence sortira du capital de Chime d’ici quelques années.

Conseillés par Moelis et HSBC, les administrateurs indépendants de Chime ont jugé à l’unanimité l’offre «équitable et raisonnable» et recommandent aux actionnaires d’apporter leurs titres. «Pour répondre au potentiel de croissance considérable de Chime, de nouveaux capitaux sont nécessaires, explique Lord Davies of Abersoch, président de Chime. Providence et WPP offrent à la fois le capital et l’expertise industrielle pour accélérer nos ambitions».

WPP«a besoin de construire sa position dans le marché du sport et donc ceci est un atout stratégique», a souligné un analyste de Canaccord Genuity. De fait, le groupe britannique se renforce progressivement dans ce secteur. En janvier 2015, WPP et un groupe de financiers ont investi 250 millions de dollars dans la société américaine de marketing sportif Bruin Sports Capital. Et en mai dernier, le groupe britannique avait pris une participation majoritaire dans l’agence de marketing sportif Two Circles. A cette occasion, WPP avait créé une structure baptisée ESP Properties, dédiée au sport.

A lire aussi