L'Oréal promet une accélération au deuxième semestre

le 31/07/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le numéro un mondial des cosmétiques a signé une croissance organique de 3,8% au premier semestre, dont une progression limitée à 3,6% au deuxième trimestre, au lieu des 4% attendus par les analystes. Le groupe a surtout marqué le pas au Brésil, où la crise économique et un relèvement de taxe pèsent sur les dépenses de consommation. Sa croissance organique est ainsi tombée à 1,5% en Amérique latine. Il dit toutefois anticiper une accélération dans la deuxième partie de l'année grâce à ses lancements de produits, au e-commerce et au déploiement des marques récemment acquises, comme Urban Decay ou NYX.

A lire aussi