InterActiveCorp lance Match Group à la rencontre de la Bourse

le 26/06/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe de Barry Diller prévoit de mettre en Bourse 20% du capital de sa société de rencontre par internet au quatrième trimestre.

InterActiveCorp (IAC) veut profiter du désir suscité actuellement par les sociétés d’internet. Le groupe de Barry Diller a annoncé hier projeter d’introduire en Bourse Match Group, sa filiale qui regroupe depuis l’an dernier ses différents services de rencontre par internet à travers le monde, comme Meetic en France, ainsi que l’application Tinder. Le groupe de Barry Diller conservera le contrôle de Match Group. Il ne prévoit de coter que 20% de son capital. L’introduction en Bourse devrait avoir lieu dans le courant du quatrième trimestre 2015.

«J’ai toujours considéré qu’il était préférable de donner leur autonomie aux entités qui ont atteint leur maturité», a déclaré hier Barry Diller, rappelant qu’en deux décennies son groupe a donné naissance à sept structures distinctes, pesant ensemble 44 milliards de dollars de capitalisation boursière. IAC a par exemple mis en Bourse Expedia en 2005 ou Ticketmaster en 2008.

En 2008, IAC s’était séparé en quatre sociétés, notamment pour se concentrer sur le développement de Match Group. Une stratégie que Barry Diller souhaite désormais valider et monétiser auprès de la Bourse. Selon les analystes de Barclays, Match Group vaudrait 5,7 milliards de dollars, soit 90% de la capitalisation boursière d’IAC. La cession de 20% du capital lui rapporterait ainsi un peu plus de 1 milliard de dollars et pourrait être consacrée au développement de ses nouvelles activités, dans les médias, notamment avec Vimeo, un service de streaming de vidéos.

Match Group est le numéro un mondial des services de rencontre par internet. Son premier site a été lancé en 1995. Il est désormais présent au travers de 50 marques actives dans 200 pays. Match Group était entré au capital de Meetic en 2009, en rapprochant ses activités européennes de la société fondée par Marc Simoncini. Il avait pris le contrôle total du site français en 2013. Si ces services de rencontre offrent désormais peu de croissance, ils dégagent une forte rentabilité. Match Group a réalisé un chiffre d’affaires de 891 millions de dollars en 2014 avec un Ebitda de 264 millions, soit une marge de 30%. Il abrite également des sites d’éducation en ligne (Princeton Review) et de fitness (DailyBurn).

A lire aussi