Les Etats-Unis durcissent le «say on pay»

le 06/08/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les groupes cotés devront publier l’écart de rémunération entre le directeur général et les employés.

C’était l’une des dispositions les plus emblématiques de la loi Dodd-Frank, mais aussi l’une des plus controversées. Hier, soit quasiment cinq ans jour pour jour après l’adoption de la loi, la Securities and Exchange Commission (SEC) a adopté à la plus petite majorité les règles concernant la publication du «pay-gap» ratio. A partir de 2017, les groupes américains cotés devront publier l’écart entre la rémunération du directeur général et la moyenne des employés. Un gage de transparence qui ne fait pas l’unanimité.

La SEC va obliger les groupes américains à publier, après 2017, leur «pay-gap» ratio. Photo bloomberg.
ZOOM
La SEC va obliger les groupes américains à publier, après 2017, leur «pay-gap» ratio. Photo bloomberg.

A lire aussi