DomusVi s’offre l’espagnol Geriatros pour 210 millions d’euros

le 23/07/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe de maisons de retraite, contrôlé par PAI Partners, va lever 125 millions d’euros et émettre 90 millions de fonds propres.

Le marché de la dépendance poursuit son mouvement de concentration. DomusVi s’apprête à acquérir auprès du fonds Magnum Capital, l'espagnol Geriatros pour 210 millions d’euros. En juillet 2012, Magnum Capital l’avait acquis pour 45 millions d’euros auprès de la banque espagnole NCG. Geriatros, troisième opérateur de maisons de retraite sur son marché domestique, leader en Galice, dispose de près de 6.300 lits dans 45 maisons, dont 4 consacrées aux malades mentaux, et a dégagé l’an dernier près de 100 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Pour financer cette opération, HomeVi la maison-mère de DomusVi, va lever 125 millions d’euros supplémentaires pour compléter sa souche obligataire 2021 portant un coupon de 6,875%. L’opération est menée par Goldman Sachs, Deutsche Bank et Natixis. D’autre part, elle va émettre 90 millions de fonds propres supplémentaires, sous forme d’actions ordinaires et de convertibles. Cette levée servira aussi à financer les 6 millions d’euros de frais d’acquisition, et éventuellement à refinancer une partie de la dette de Geriatros à hauteur de 5 millions. HomeVi reprend les 57 millions d’euros de dette du groupe espagnol.

Parallèlement, Moody’s a relevé la note de HomeVi, de «B2» à «B1», assortie d’une perspective stable. Selon l’agence, le ratio de levier (dette nette sur Ebitda) de HomeVi devrait passer de 6,3 en 2014 à 4,8 en 2015 et 4,4 en 2016. Pour sa part, S&P a maintenu sa notation «B».

PAI Partners avait acquis DomusVi en septembre 2014, en prenant une participation de 56%, valorisant le groupe 639 millions d’euros. En 2013, DomusVi, troisième acteur français derrière Korian et Orpea, avait dégagé un chiffre d’affaires de 647 millions, pour un Ebitda de 60 millions. Le chiffre d’affaires frôlait les 670 millions d’euros l’an dernier.

Dans cette course à la taille, Orpea n’est pas en reste et a annoncé, à l’occasion de la publication de son chiffre d’affaires semestriel,  l’acquisition du groupe allemand de maisons de retraite, Residenz Gruppe Bremen (RGB) pour un montant non dévoilé, mais estimé à 38 millions d’euros par Natixis. RGB a dégagé 67 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2014.

Compte tenu de cette acquisition, le groupe a relevé son objectif de ventes 2015 de 2,31 à 2,38 milliards d’euros. De plus, Orpea vient d’émettre un Schuldschein pour 310,5 millions, bien au-dessus du montant initial de 100 millions.

A lire aussi