Labco lance son IPO pour suivre la concentration du secteur

le 08/04/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe de laboratoires d'analyses médicales projette une augmentation de capital. La mise en Bourse ouvrira aussi une porte de liquidité aux actionnaires.

Labco saute le pas de la Bourse. Après plusieurs mois de réflexion et de travail, le groupe de laboratoires de biologie médicale a officiellement lancé son projet d’IPO en déposant son document de base auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF). Philippe Charrier, le directeur général de Labco, présentera la société ce matin à la communauté financière.

Selon le calendrier habituel pour une IPO, la première cotation sur Euronext Paris pourrait intervenir d’ici un mois et demi, en fonction des conditions de marché. Deutsche Bank et Morgan Stanley dirigent l’opération.

L’IPO doit permettre au groupe de laboratoires d’analyses de lever de nouveaux fonds via une augmentation de capital. Objectif: financer la politique d’acquisition de laboratoires en France, en Espagne, second pays du groupe, ou bien encore en Italie. La baisse des tarifs réglementés et la hausse des charges a en effet lancé une vague de concentration dans le secteur, la mise en commun des moyens ou la création de plates-formes d’analyses permettant de protéger les marges. La concentration a également été accélérée par l’entrée des fonds de private equity dans le secteur. Sous l’impulsion de PAI Partners, Cerba vient par exemple de mettre la main sur Novescia pour 275 millions d’euros, soit 11 fois l’Ebitda. Sur cette base, Labco pourrait être valorisé, dette incluse, environ 1,2 milliard d’euros.

L’augmentation de capital redonnera un peu de souplesse à Labco. Le groupe, qui a récemment ajouté 100 millions d’euros à sa ligne d’obligation high yield d’échéance 2018 pour refinancer un crédit revolving, affiche un ratio dette sur Ebitda d’environ 6 fois selon Moody’s.

L’IPO vise enfin à apporter de la liquidité aux actionnaires, financiers mais aussi médecins qui ont vendu leurs laboratoires à Labco au fil du temps. Plus de 190 médecins biologistes se partagent ainsi 17,4% du capital, aux côtés des associés-fondateurs, Eric Souêtre, Stéphane Chassaing et Luis Vieira (17,6%). 3i détient 17,8% depuis 2008, tandis que les fonds Viking Limited, CM-CIC Investissements, TCR Capital et Ixen Investissement se partagent 23,6%. Le solde est réparti entre différentes parties liées aux médecins actionnaires.

Labco avait failli changer de mains il y a trois ans. Mais l'opération avait été annulée en raison d'une valorisation insuffisante.

A lire aussi