La réforme des popolari n'émeut pas UniCredit

le 21/01/2015 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

UniCredit n'est pas intéressée par des acquisitions en dépit de la future réforme des banques coopératives italiennes (ou popolari), a déclaré son administrateur délégué Federico Ghizzoni. Le gouvernement transalpin a approuvé hier le décret d'urgence qui contraint le principales banques coopératives du pays à se transformer en sociétés par actions. Le texte doit être voté par le Parlement dans les 60 prochains jours.

A lire aussi