Les valeurs moyennes nourrissent le flux des introductions en Bourse

le 24/12/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le fabricant d’implants orthopédiques I.Ceram et le conseil financier aux PME italiennes Methorios viennent de rejoindre Alternext. Tronics microsystems arrive.

Les valeurs moyennes gonflent le pipeline des IPO. Photo Bloomberg

Après une longue pause automnale, marquée par une plus grande volatilité des marchés actions et par le report de projets d’introduction en Bourse, le marché primaire devrait reprendre dès janvier 2015, une période de l’année traditionnellement propice. «Le pipeline des IPO [en Europe] semble bien fourni, sans toutefois atteindre le niveau du premier semestre de 2014», notait récemment PwC.

Au-delà des grandes opérations attendues comme le groupe de blanchisserie industrielle Elis, dont Eurazeo avait repoussé l’entrée en Bourse, 2015 comme en 2014 devrait connaître beaucoup d’introductions de valeurs moyennes. Certaines ont déjà profité de la dernière fenêtre de tir avant la trêve des confiseurs. Notamment, I.Ceram, fabricant d’implants orthopédiques innovants, a levé plus de 2,7 millions d’euros la semaine dernière sur Alternext, et capitalise 25 millions d’euros. Quelques jours auparavant, Methorios, conseil financier aux PME et ETI en Italie, avait aussi rejoint Alternext, capitalisant 84 millions d’euros.

Hier, Tronics microsystems, concepteur et fabricant de nano et microsystèmes innovants, a déposé son document de base dans le cadre de son introduction sur Alternext. Tronics, implantée en France et aux Etats-Unis, a dégagé en 2013, 10,2 millions d’euros de chiffre d’affaires, pour une perte opérationnelle de 524.000 euros. Au premier semestre 2014, les ventes atteignaient 6 millions pour un résultat net de 82.000 euros. Tronics vise 40 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018 et une «forte amélioration de sa rentabilité».

Les biotechs devraient toujours avoir une place de choix parmi les introductions en 2015. Oddo & Cie, qui a annoncé en décembre la création d’un comité scientifique pour participer à la sélection des sociétés appelées à rejoindre la Bourse, compte devenir un acteur clé, notamment en France et en Allemagne.

La Bourse pourrait aussi s’étoffer grâce à des transferts. GEL Groupe, spécialiste des services en ressources humaines dédiés à la logistique, qui vient de rejoindre le marché libre, a déjà l’intention de rejoindre Alternext ou Eurolist avant la fin juin 2015. Ces derniers jours, le marché libre a accueilli trois nouveaux acteurs: la place de marché interentreprises CIOA, l’équipementier pour l’industrie des cartes à puces Mulann, et la société de courtage Rapido Prêt.

A lire aussi