Honda n’a pas respecté son devoir d’information aux Etats-Unis

le 25/11/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le constructeur automobile nippon a admis hier soir qu'il n'avait pas respecté ses obligations ces 11 dernières années concernant le signalement aux autorités américaines des accidents ayant causé des décès et des blessures. Il a précisé qu'une enquête extérieure avait montré qu'il avait négligé de signaler 1.729 cas de décès ou de blessures depuis 2003 «en raison d'erreurs variées».

A lire aussi