Foncière des Murs lève 200 millions d’euros pour de prochaines acquisitions

le 30/10/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Certains projets pourraient être conclus avant la fin de l’année. Les actionnaires institutionnels, 90,6% du capital, participeront à l’opération.

Trois semaines après avoir annoncé son intention de lever 200 millions d’euros, Foncière des Murs dévoile les modalités de son augmentation de capital. Les actionnaires recevront 1 droit préférentiel de souscription (DPS) par action détenue. 13 DPS permettront de souscrire à 2 actions nouvelles au prix unitaire de 20 euros, soit une décote de 9,9% sur le cours de mardi. Les DPS seront négociables du 31 octobre au 12 novembre, tandis que les nouvelles actions seront livrées le 21 novembre. L’opération est dirigée par BNP Paribas et Crédit Agricole CIB.

Les actionnaires institutionnels – Foncière des Régions (28,30% du capital), Generali Vie (20,56%), Predica (15,02%), ACM Vie (14,31%), Cardif Assurance Vie (10,20%) et Pacifica (2,23%) – représentant 90,6% du capital, exerceront à titre irréductible la totalité de leurs DPS, et conserveront leurs titres pendant au moins 90 jours. En outre, Foncière des Régions s'est engagée à souscrire pour un maximum de 18,5 millions d’euros à titre réductible. Si cette dernière était entièrement servie, elle détiendrait post-augmentation de capital 29,55% du capital de Foncière des Murs. L’opération est ainsi intégralement couverte. Les actionnaires minoritaires qui ne participeraient pas à l’opération seraient dilués de 13%.

Cette opération doit permettre à la filiale de Foncière des Régions spécialisée dans les murs d’hôtels de poursuivre sa politique d’acquisitions, tant en France qu’en Europe sur son créneau de l’hôtellerie économique/milieu de gamme. Certains projets «pourraient être conclus d’ici la fin de l’année», précise la note d’opération. D’ailleurs le nom de Foncière des Murs a été évoqué pour la reprise de Louvre Hotels Group (marques Campanile, Première Classe, Kyriad et Tulip), mis en vente par Starwood Capital pour un prix de 1,2 à 1,5 milliard d’euros selon les rumeurs de marché. Au regard du montant et de sa taille, Foncière des Murs pourrait alors nouer un partenariat.

Par ailleurs, la foncière a dévoilé hier une baisse de 5,1% de ses loyers sur les neuf premiers mois de l’année à 133,7 millions d’euros, en raison principalement des cessions de 2013 et 2014. A périmètre constant, les loyers reculent de 0,4%, à cause de la contre-performance du chiffre d’affaires d’Accor en France (-1,3%) et aux renégociations de loyers en contrepartie de nouveaux baux de 12 ans chez Jardiland, compensées partiellement par l’indexation.

A lire aussi