Vilmorin souffre des conséquences de la crise ukrainienne

le 08/10/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le créateur de semences potagères et de grandes cultures enregistre une chute de 15% de son résultat net part du groupe au cours de son exercice 2013-2014, à 84,1 millions d’euros. Elle s’explique notamment par une perte de change de 17 millions, principalement liée à la hryvnia ukrainienne et au rouble. Vilmorin a également accru son effort de R&D, dont les dépenses progressent de 6,1%, à 194,4 millions.

A lire aussi