Constellium fera appel à ses actionnaires pour financer l'acquisition de l'américain Wise Metals

le 06/10/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Valorisé 1,4 milliard de dollars, dette comprise, le groupe américain constitue la plus grosse acquisition du producteur d'aluminium.

Constellium réalise la plus grosse acquisition de son histoire. Le producteur d’aluminium construit sur les actifs de l’ex-Pechiney a signé un accord la semaine dernière en vue du rachat de l’américain Wise Metals Intermediate Holdings. Cette société est actuellement détenue par le fonds de pension de l’Etat de l’Alabama où elle exploite le plus grand laminoir à chaud d’Amérique du Nord.

L’opération prévoit un versement de 455 millions de dollars en numéraire et la reprise de 945 millions de dollars de dette actuellement supportée par Wise Metals, dont 650 millions d’obligations high yield émises fin 2013. Le producteur de canettes en aluminium a réalisé en 2013 un chiffre d’affaires de l’ordre de 1,2 milliard de dollars pour un Ebitda non communiqué mais estimé à environ 150 millions de dollars.

Conseillé par Deutsche Bank, Constellium a indiqué prévoir de financer cette acquisition par endettement et par augmentation de capital afin de préserver sa structure de bilan. A la fin du premier semestre 2014, le producteur d’aluminium portait 201 millions d’euros de dette nette, soit 0,7 fois son Ebitda. La taille de l’augmentation de capital n’a pas été précisée. En attendant ces financements, le groupe a contracté un prêt relais auprès de Deutsche Bank. Wise Metals était conseillé par BoA Merrill Lynch.

En mettant la main sur Wise Metals, Consellium va se renforcer sur le marché nord-américain alors que l’Europe représente encore la majorité de ses revenus. Il a prévu d’investir jusqu'à 750 millions de dollars dans les actifs de l’américain d'ici à 2022 pour porter à 700.000 tonnes par an ses capacités de production, contre 450.000 tonnes actuellement. Constellium compte également construire 200.000 tonnes de capacités de production d’aluminium «body in white» (Biw) pour répondre à la demande des constructeurs automobiles. Selon le groupe, le marché nord-américain du Biw pourrait être multiplié par 20 d’ici à 2025.

Une fois réalisés, ces investissements, financés par la génération de trésorerie et les liquidités en sa possession, devraient permettre de quadrupler l’Ebitda de Wise Metals, estime Constellium.

A lire aussi