Shire transige avec la justice américaine

le 25/09/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le laboratoire irlandais, en passe d'être racheté par AbbVie, a accepté de verser 56,5 millions de dollars afin de mettre fin à des accusations d'informations trompeuses lors de la commercialisation de son stimulant Adderall XR. Les performances prétendument supérieures à celles d'autres traitements ne reposaient pas sur des données cliniques.

A lire aussi