Les nouveaux produits d’Apple font la part belle au paiement mobile

le 10/09/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les deux nouveaux iPhone et la montre connectée seront compatibles avec le service de paiement sécurisé «Apple Pay» lancé le mois prochain

La présentation très attendue des nouveaux produits d’Apple a également permis à l’entreprise californienne de dévoiler son écosystème de paiement mobile sous la houlette de son directeur général Tim Cook. Les deux nouveaux iPhone, l'iPhone 6 et l'iPhone 6 Plus, seront équipés d'écrans de respectivement 4,7 et 5,5 pouces, bien plus grands que dans les précédentes versions.

Le groupe espère ainsi s'imposer sur un segment jusqu'ici dominé par son concurrent sud-coréen Samsung Electronics. De leur succès dépendra une grande part de la prospérité d’Apple à court terme, puisque l’iPhone a représenté l’an dernier près de la moitié de son chiffre d’affaires qui s’élevait à 171 milliards de dollars. Fait nouveau, ces nouveaux terminaux seront équipés d'une antenne de paiement sans contact (NFC) et surtout, d'un service de paiement sécurisé nommé «Apple Pay».

«Apple Pay», qui sera lancé aux Etats-Unis le mois prochain, permettra à ses utilisateurs de payer leurs achats avec leurs téléphones portables au lieu de présenter physiquement des cartes de crédit ou de débit. Parmi les partenaires de ce nouveau service de paiement électronique figurent Disney, Whole Foods et McDonald’s ou Staples du côté des distributeurs, mais également American Express, Mastercard et Visa du côté financier. Le groupe de Cupertino a en outre signé d’autres accords avec le spécialiste des réservations en ligne Groupon ou le groupe de VTC Uber Technologies. «L’objectif est de rendre l’utilisation du cash caduque à moyen terme» a déclaré Tim Cook. Selon Barclays Capital, ce nouveau moyen de paiement permettra à Apple d’accéder à «l'une des plus importantes séries de données concernant les transactions commerciales aux Etats-Unis».

Ce service de paiement mobile sera également compatible avec la montre connectée (Apple Watch), première innovation en terme de produits depuis le lancement de la tablette iPad en 2010. Connectée à un iPhone, la montre de nouvelle génération pourra afficher et recevoir des messages, signalés par une petite pression sur le poignet, mais également fournir des données sur l'état de santé de son propriétaire.

Reste à voir si cette montre aura davantage de succès que la smartwatch déjà lancée par Sony, Samsung, LG Electronics ou Qualcomm. Après avoir initialement gagné plus de 5% suite à ces annonces, l’action Apple a terminé la séance sur un léger repli de 1% à 98 dollars à New York.

A lire aussi