Une bataille de Dollar met la distribution américaine en ébullition

le 19/08/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Dollar General lance une contre-OPA de 8,95 milliards de dollars sur Family Dollar, visé depuis juillet par Dollar Tree. Le marché joue la surenchère

Dollar contre Dollar. Cela pourrait devenir le titre d’un scénario dont Wall Street a le secret. Depuis hier, deux groupes de distribution américains, Dollar General d’un côté et Dollar Tree de l’autre, luttent pour le contrôle de la chaîne Family Dollar Stores. Une affaire à près de 10 milliards de dollars mise en scène par deux spécialistes du sujet, les activistes Carl Icahn et Nelson Peltz. Depuis quelques mois, ces actionnaires impatients de Family Dollar réclamaient une cession du distributeur, revendication qui avait incité Dollar Tree à lancer sa propre OPA en juillet.

Hier, Dollar General a donc décidé de contre-attaquer. Conseillé par Goldman Sachs, le groupe se dit prêt à débourser 8,95 milliards de dollars en numéraire pour mettre la main sur Family Dollar, au-dessus des 8,5 milliards de dollars proposés en cash et en titres par Dollar Tree. L’offre adressée au conseil d’administration du distributeur discount s’élève à 78,50 dollars par action, soit une prime de 3,2% par rapport au cours de clôture de vendredi. Elle valorise l'entreprise à 9,7 milliards de dollars (7,23 milliards d'euros).

Selon Dollar General, l’acquisition de Family Dollar pourrait permettre de dégager 550 à 600 millions de dollars d’économies annuelles au bout de trois ans. Les synergies de chiffre d’affaires pourraient représenter plusieurs centaines de millions de dollars, estiment les analystes. La direction de Dollar General a expliqué hier que le savoir-faire de Family Dollar dans les magasins en ville compléterait celui du groupe dans les zones rurales. Hier, soutenu par les synergies promises, le cours de l’action Dollar General a gagné 11,6% à 64,14 dollars.

En mettant la main sur Family Dollar, Dollar General consoliderait sa première place dans le segment des distributeurs de petits formats, au moment ou Wal-Mart intensifie son développement sur ce créneau avec un plan d’investissement de 600 millions de dollars. Le groupe combiné dégagerait 28 milliards de dollars de revenus. Il disposerait de près de 20.000 points de vente à travers les Etats-Unis mais se dit prêt à en vendre 700 pour satisfaire aux éventuelles exigences des autorités de la concurrence.

Dollar Tree n’a peut-être pas dit son dernier mot. Le marché joue déjà la surenchère. Hier, l’action Family Dollar a fini à 79,81 dollars, en hausse de 4,9%.

A lire aussi