Coupes claires chez Microsoft

le 18/07/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe américain a annoncé qu'il allait supprimer jusqu'à 18.000 postes, soit environ 14% de ses effectifs, justifiant sa décision par l'intégration de Nokia et par une réorientation de ses activités. Cette vague de licenciements est la plus forte annoncée par le groupe de Redmond depuis sa création il y a 39 ans. Elle intervient cinq mois à peine après l'arrivée à sa tête de son nouveau directeur général Satya Nadella.

A lire aussi