Le réseau social Viadeo relance son projet d’introduction en Bourse

le 22/05/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Après une tentative avortée en 2011, et incité par la valorisation des sites internet, le concurrent de LinkedIn a relancé son projet d'IPO, a appris L'Agefi

Viadeo tente une seconde approche. Le réseau social professionnel, concurrent de l'américain LinkedIn, travaille de nouveau activement à une introduction en Bourse, a appris L’Agefi de plusieurs sources. La place de Paris est privilégiée. L’opération pourrait avoir lieu dans le courant du second semestre 2014. Allegra Finance et la Société Générale auraient été mandatés.

Le groupe co-fondé en 2004 et présidé par Dan Serfaty avait renoncé en mai 2011 à entrer en Bourse. A l’époque, les marchés financiers étaient nettement moins porteurs qu’aujourd’hui et la société parisienne avait préféré se concentrer sur son développement dans les pays émergents, quitte à revenir quelques années plus tard vers les marchés.

L’augmentation de capital de 24 millions d’euros réalisée en avril 2012 avait permis de financer cette croissance. L’opération avait notamment été souscrite à hauteur de 10 millions d’euros par le Fonds stratégique d’investissement, intégré depuis dans Bpifrance. Allianz, Jefferies ainsi que des fonds d’investissements moyen-orientaux, étaient également entrés au capital à cette occasion, aux côtés des actionnaires historiques comme Idinvest, Agregator ou Creadev, un fonds d’investissement de la famille Mulliez.

Aujourd’hui, pour entretenir le rythme de croissance et financer les développements dans le mobile, le groupe a besoin de nouvelles ressources financières. L’introduction en Bourse permettrait aussi aux actionnaires historiques de monétiser leur participation au moment où les rachats de start-up par les géants américain de l’internet, Facebook en tête, gonflent les valorisations. La dernière levée de fonds de Viadeo, 24 millions d’euros pour environ 16% du capital, valorisait le site français près de 150 millions d’euros, bien loin des 9 milliards de dollars de LinkedIn au printemps 2012. Depuis, la capitalisation boursière du premier réseau social professionnel a doublé pour monter à 18 milliards.

Le groupe français, qui ne publie pas ses comptes, est nettement plus petit que son concurrent américain. Viadeo revendique plus de 55 millions de membres à travers le monde, dont 8 millions en France. LinkedIn en compte plus de 300 millions et environ 7 millions en France.

Mais Viadeo possède néanmoins un atout sur son concurrent: sa présence en Chine. Le rachat de Tianji en 2007 a fait de lui le numéro un dans le pays. Il compte désormais plus de 20 millions d’utilisateurs en Chine, cinq fois plus que LinkedIn.

A lire aussi