La direction d'Adidas perd la confiance d'un actionnaire

le 05/05/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Union Investment, qui détient un peu plus de 1% du capital d'd'Adidas, prévoit de ne pas soutenir la direction de l'équipementier sportif lors de l'assemblée générale du 8 mai. Pourson gérant Ingo Speich, cité par le Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung, l'objectif d'une marge opérationnelle de 11% en 2015 est «irréaliste» et sa filiale Reebok est «décevante».

A lire aussi