Le secteur de la distribution fait le plein en Bourse outre-Manche

le 12/03/2014 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les chaînes Poundland et Pets at Home ont pu relever les termes de leur IPO. D'autres cotations sont attendues, sur fond de reprise économique

Rien ne décourage les investisseurs, ni la correction du marché actions en janvier, ni les tensions en Ukraine: la demande pour les introductions en Bourse reste élevée et permet aux émetteurs de se vendre au meilleur prix. Outre-Manche, en particulier, le secteur de la distribution fait carton plein, si l’on excepte la cotation laborieuse du russe Lenta à Londres début mars, en pleine crise politique avec Moscou.

Poundland, la chaîne de magasins discount contrôlée par le fonds Warburg Pincus, a ainsi décidé de relever de 100 à 125 millions le nombre de ses actions mises sur le marché, sans compter 15% d’option de sur-allocation, selon des sources de marché citées par Bloomberg. Pets at Home, un distributeur spécialisé pour les animaux domestiques, devrait pour sa part mettre ses actions à prix à 245 pence, dans le haut d’une fourchette de 235 à 245 pence. Les deux sociétés devraient commencer à coter aujourd’hui à Londres.

Fin février, McColl’s Retail World et AO World avaient ouvert le robinet des IPO de distributeurs sur le London Stock Exchange, fermé depuis novembre 2010. Le secteur bénéficie des perspectives de reprise économique plus fortes que prévu au Royaume-Uni. L’indice sectoriel FTSE 350 General Retailer Index affiche déjà une performance de 11% sur 2014, plus du triple de la performance de l’indice général FTSE 250. Le pipeline des transactions à venir est bien garni: outre Poundland et Pets at Home, la chaîne de livres rares Scholium Group veut se coter sur le marché alternatif AIM. Direct Furniture Suppliers, House of Fraser et Fat Face sont aussi candidats à l’entrée en Bourse, rappelle Dealogic.

A l’exception de Scholium, ces entreprises sont toutes détenues par des fonds d’investissement, qui peuvent ainsi réaliser des sorties à bon compte. Au Danemark, le géant des services aux entreprises ISS, détenu par Goldman Sachs Capital Partners et EQT Partners, a annoncé hier avancer d’un jour, à jeudi, sa cotation en raison de la forte demande des investisseurs.

Annoncée le 3 mars, l’opération était déjà intégralement souscrite le 5 mars, selon des sources de marché. La fourchette de prix, initialement fixée entre 140 et 175 couronnes par action, a été resserrée hier entre 150 et 165 couronnes. ISS compte lever 8 milliards de couronnes, soit 1,07 milliard d’euros, ce qui lui permettra de signer après deux tentatives infructueuses la plus grande IPO du pays depuis vingt ans.

A lire aussi