Le secteur de la dépendance confirme la solidité de son modèle

le 11/09/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Medica améliore sa rentabilité avec une marge d’Ebitdar en forte progression à 27,4%. Orpea et Korian devraient s’inscrire dans cette tendance

Medica ouvrait hier le bal des publications des spécialistes de la dépendance (maisons de retraite et cliniques), suivi par Orpea ce matin et Korian demain, dont les semestriels «devraient s’inscrire dans la tendance favorable de celle de Medica», anticipe CM-CIC.

Grâce notamment à l’intégration sur le quatrième trimestre de Senior Living Groupe (SLG), la société belge acquise fin juillet, Medica table sur un chiffre d’affaires annuel de plus de 825 millions d’euros. Pour l’heure, le consensus FactSet mise déjà sur 830 millions. SLG dégagera au moins 200 millions d’euros de chiffre d’affaires sur l’ensemble de 2013, avait annoncé Medica cet été. Le groupe confirme également une croissance organique d’au moins 7% cette année (+7,5% au premier semestre, et +9,7% en 2012). En outre, il dispose d’un important réservoir de croissance organique avec 16% de son parc de lits à restructurer ou à construire. Sur les six premiers mois de l’année, Korian a enregistré une croissance interne de 3,4%, et Orpea de 7,1%.

Medica promet aussi le maintien d’un niveau de profitabilité opérationnelle élevé. Une tendance bien engagée avec une marge d’Ebitdar (Ebitda avant charges locatives) en progression de 120 points de base (pb) à 27,4%, et même de 130 pb à 27,7% en France (90% du chiffre d’affaires). Toutefois, la marge opérationnelle courante reste stable à 12,8%, pâtissant d’un bond de 17,6% des charges locatives, lié à la croissance du nombre d’établissements en phase d’ouverture. L’an dernier, Medica avait dégagé une marge d’Ebitdar de 26,7%, contre 25,8% pour Orpea et 25% pour Korian, et une marge opérationnelle de 13,6% contre 15,5% pour Orpea et 7,8% pour Korian.

Cette publication «vient conforter notre scénario d’une croissance bénéficiaire sur 2013-2015 de plus de 20%, soit un niveau comparable à Orpea, note Natixis. Dans ce contexte, nous continuons à penser que la décote vis-à-vis d’Orpea (PE 2014 de 10,8 contre 15,4) devrait se réduire». Medica, qui a touché hier un plus haut historique à 17,30 euros, a déjà rebondi de 23% sur les trois derniers mois, contre 19% pour Korian, alors qu’Orpea recule très légèrement. «Après beaucoup d’opérations transformantes ces derniers mois, le news-flow sectoriel devrait se calmer pour quelques trimestres, mais les fondamentaux restent toujours aussi intéressants, conclut CM-CIC. Notre opinion favorable sur le secteur ne varie pas».

A lire aussi