Koch entretient le mouvement de concentration dans l'industrie

le 10/09/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le conglomérat des frères Koch va racheter l'américain Molex pour 7,2 milliards de dollars, soit près de 11 fois l'Ebitda attendu

Les premiers signes de reprise économique redonnent des ailes aux industriels. Quelques jours après l’annonce de l’OPA du suédois SKF sur l’américain Kaydon pour 1,25 milliard de dollars, le conglomérat Koch Industries, contrôlé par la famille d’origine allemande Koch, va s’emparer de Molex, le spécialiste des connecteurs électroniques qui a fait parler de lui en France en 2009 lors de la fermeture de l’usine de Villemur-sur-Tarn (31).

Formulée à 38,5 dollars par action, l’offre amicale représente un montant total de 7,2 milliards de dollars. La prime ressort à 31% par rapport au cours de vendredi soir et atteint 56% pour les actions de classe B. Koch Industries s'est assuré le soutien des principaux actionnaires de Molex, soit 31% des actions et 94% des titres de classe B. Molex est conseillé par William Blair et BDT pour la partie financière, par Goldman Sachs pour l’attestation d’équité et par Dentons pour le juridique. Kock Industries est épaulé par les avocats de Latham & Watkins.

L’opération a surpris de nombreux observateurs. Depuis sa création il y a 75 ans, Molex était dirigée et contrôlée par la famille Krehbiel. Fred Krehbiel, le co-président, a d’ailleurs reconnu que la décision de vendre la société a été difficile à prendre. Mais le prix l’a emporté. La valorisation est jugée élevée par les analystes, à près de 12 fois les cash-flows et 11 fois l’Ebitda attendu pour l’exercice 2013-2014. Sans compter que pour redresser une rentabilité déclinante, Koch Industries devra lancer un plan de réduction des coûts.

Mais avec cette opération, Koch Industries cherche à diversifier et à dynamiser son portefeuille d’activités, aujourd’hui principalement tourné vers la chimie, l’énergie, les engrais, l’agriculture et les papiers. Molex fournit des composants pour Apple, notamment pour l’iPhone.

Peu d’informations financières filtrent sur la société des frères Charles et David Koch. Celle-ci consent à communiquer son chiffre d’affaires annuel de 115 milliards de dollars. Elle dit avoir consacré 50 milliards de dollars à des acquisitions depuis 2003. Celle de Molex sera la plus importante depuis celle de Georgia Pacific en 2005 pour 13,5 milliards de dollars. Il s’agit de sa quatrième acquisition depuis décembre 2012. Koch Industries est la deuxième plus grosse entreprise à capitaux privés des Etats-Unis, faisant des frères Koch la quatrième fortune du pays.

A lire aussi