Total va supprimer 210 postes en Moselle

le 05/09/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe pétrolier a annoncé qu'il envisageait d'arrêter le vapocraqueur de son site pétrochimique de Carling en Moselle et d'y investir dans de nouvelles activités (résines d'hydrocarbures et polymères), ce qui se traduira par 210 suppressions de postes, sans licenciement. Total a précisé que l'arrêt de ce vapocraqueur «lourdement déficitaire» interviendra au cours du second semestre 2015.

A lire aussi