BT sur la sellette pour avoir choisi le chinois Huawei

le 07/06/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Une commission parlementaire britannique a vivement critiqué BT Group pour avoir permis au chinois Huawei Technologies d'accéder aux infrastructures de communications du pays sans en avoir informé son ministre de tutelle. Le groupe chinois a signé en 2005 un contrat de plusieurs milliards de livres pour fournir des équipements à l'ex-British Telecom, principal opérateur télécoms du pays.

A lire aussi