Le gouvernement envisage une taxe anti-délocalisation

le 09/11/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Afin de décourager l'exil fiscal des sociétés, Bercy réfléchit à créer une taxe frappant les entreprises qui transfèrent leur siège social ou une de leurs filiales à l'étranger, indique lefigaro.fr. Une société qui transférerait l'un de ses actifs à l'étranger devrait acquitter une « exit tax », dont le taux reste à définir, calculée sur la plus-value latente. Le paiement serait étalé sur plusieurs années, cinq selon Les Echos.

A lire aussi