Le départ du PDG de Mercialys suscite des interrogations

le 18/09/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Jacques Ehrmann abandonne également ses fonctions chez Casino, mais conservera dans les deux groupes un contrat de conseil externe

Surprise chez Mercialys! Son PDG, Jacques Ehrmann, vient de démissionner, quittant également ses fonctions de directeur des activités immobilières de Casino, maison-mère de Mercialys.

Agé de 52 ans, Jacques Ehrmann ne précise ni les raisons de son départ, ni ses futures ambitions professionnelles. Après dix années passées chez Casino et sept ans à la tête de Mercialys, depuis sa création, ce départ est «naturel», expliquent les deux groupes, même s’il ne semble pas avoir été anticipé. Toutefois, «Jean-Charles Naouri, PDG de Casino, aurait pu demander à Jacques Ehrmann de partir», confie une source proche du dossier. Les deux hommes pourraient avoir des stratégies divergentes sur l’immobilier de Monoprix».

De plus, Casino «pourrait chercher un profil de dirigeant différent, tourné vers l’international», confie un analyste. En effet, le communiqué de Mercialys précise que sa stratégie se poursuit «avec le soutien du Groupe Casino qui par ailleurs accélère son développement à l’international, notamment en Colombie et au Brésil».

Cette annonce «devrait être positive, d’un point de vue de gouvernement d’entreprise de Mercialys», note Kepler. En effet, le bureau d’analyse considérait justifiée la double casquette de Jacques Ehrmann tant que Mercialys était consolidée par intégration globale dans les comptes de Casino. Mais maintenant que la participation de Casino est tombée à 40,2% depuis la cession en avril dernier de 9,8% à des banques via un contrat d’equity swap, «nous pensons que le ‘ménage’ dans la gouvernance de Mercialys pourrait être demandé par un nouvel actionnaire, qui pourrait racheter une large participation de la société auprès de Casino», poursuit Kepler.

Chez Mercialys, l’intérim sera assuré par Michel Savart, administrateur, pour la présidence, et par Géry Robert-Ambroix, directeur général délégué, pour la direction générale, tandis que la procédure de sélection d’un nouveau PDG a été initiée. Chez Casino, André Lucas, directeur général des hypermarchés et supermarchés de Casino et Vincent Rebillard, directeur de l’Immobilière Groupe Casino piloteront la période intérimaire.

Jacques Ehrmann ne prendra pas de nouvelles fonctions immédiatement, puisqu’il a accepté un contrat exclusif de «conseil externe» avec ses deux précédents employeurs. Il ne touchera aucune indemnité de départ et ne bénéficie pas de régime de retraite supplémentaire.

A lire aussi