Bruxelles enquête sur Gazprom

le 05/09/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La Commission européenne a ouvert une enquête sur le groupe russe soupçonné d'entrave à la concurrence, une procédure qui risque d'envenimer les relations déjà tendues entre Bruxelles et Moscou dans le domaine de l'énergie. L'exécutif européen cherche à établir si Gazprom abuse de sa position dominante sur les marchés en amont de la fourniture de gaz. Les investigations porteront sur des soupçons d'entrave à l'approvisionnement en gaz des 27 pays de l'Union européenne, d'entrave à la diversification des sources d'approvisionnement et de tarifs injustifiés par le biais lien imposé entre les prix du gaz et ceux du pétrole. «Un tel comportement, s'il était établi, pourrait constituer une restriction à la concurrence et conduire à des prix plus élevés et à la détérioration de la sécurité des approvisionnements», estime la Commission. Cette dernière a procédé l'an dernier à des perquisitions dans certaines filiales de Gazprom en Europe.

A lire aussi