Peugeot risque de quitter le CAC 40

le 21/08/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe, dont le cours de Bourse a quasiment chuté de moitié depuis janvier, affiche la plus faible capitalisation «flottante» de l'indice de référence de la Bourse de Paris. Le chimiste Solvay, qui a fusionné avec Rhodia, fait figure de candidat idéal pour prendre sa place. La décision du Conseil scientifique des indices est attendue début septembre.

A lire aussi