Universal a reçu le communiqué des griefs sur EMI

le 20/06/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

«Dans le cadre des procédures habituelles concernant les fusions, la Commission européenne nous a transmis aujourd'hui son communiqué des griefs», a indiqué hier la filiale de Vivendi dans un communiqué. «Nous préparons une réponse détaillée au communiqué de la Commission qui répondra aux questions soulevées par ce document procédural. Nous allons continuer à travailler étroitement avec la Commission et espérons recevoir le feu vert du régulateur», poursuit le texte. La liste des griefs pourrait inciter Universal à faire des concessions comme la vente de catalogues ou l'offre d'accords de licence. En avril, le régulateur européen avait donné son accord au rachat par Sony de l'activité édition d'EMI, la société japonaise s'étant engagée à vendre certains de ses catalogues. Le commissaire européen à la Concurrence a souligné que l'opération visée par Vivendi donnerait au groupe une part de marché presque deux fois supérieure à celle de son concurrent le plus proche.

A lire aussi