Sequana se lance dans une augmentation de capital avec le soutien du FSI

le 08/06/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le papetier, qui est parvenu à renouveler ses lignes bancaires fin avril, prévoit de lever 150 millions d'euros

Fin 2011, Sequana brisait largement les covenants financiers liés à sa filiale Arjowiggins, spécialisée dans les papiers techniques et de création, et au holding. Fin avril, le papetier concluait avec son pool bancaire un important accord de renouvellement de ses lignes de crédit. Conforté sur le plan obligataire moyennant un relèvement des marges et un aménagement des ratios financiers, le groupe, déficitaire l'an passé, entend «accélérer» son plan de transformation et «renforcer sa structure financière» grâce à une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription (DPS) de 150 millions d'euros.

Le capital du groupe est aujourd'hui réparti entre trois actionnaires principaux : Exor SA (28% du capital), le holding d'investissement de la famille Agnelli, DLMD (20%), la société de la famille Lebard, et l'assureur allemand Allianz (12%). Ceux-ci seront rejoints par le Fonds stratégique d'investissement (FSI) auquel ils céderont des DPS. Les engagements des principaux actionnaires et du FSI s'élèvent à 116 millions d'euros. A l'issue de l'opération, le FSI deviendra l'un des deux premiers actionnaires de Sequana. L'action Sequana a clôturé hier en baisse de 1,54% à 3,13 euros. Elle s'est replié de 70% sur un an et de 27% depuis le début de l'année.

«Le gros de l'augmentation de capital nous donnera les moyens de mettre en œuvre notre stratégie», explique à L'Agefi Pascal Lebard, directeur général de Sequana. Ainsi, 90 millions d'euros seront affectés au volet industriel : 50 millions pour des acquisitions ciblées au profit d'Antalis, filiale spécialisée dans la distribution de papiers et de produits d'emballage, et 25 millions pour accompagner l'évolution d'Arjowiggins vers des papiers recylés. Le solde constituera une marge de manœuvre supplémentaire. Les 60 millions d'euros restants iront consolider la structure financière du groupe, dont 20 millions pour Arjowiggins.

L'augmentation de capital sera dirigée par Natixis et SG CIB. L'assemblée générale des actionnaires de Sequana se penchera le 26 juin sur des résolutions modifiant la gouvernance du groupe, avec la nomination de deux nouveaux administrateurs et de nouveaux censeurs. Les principaux actionnaires (Exor SA, DLMD, Allianz), crédités de 60% des voix, voteront en faveur de ces propositions.

A lire aussi