Bristol-Myers rachète Inhibitex au prix fort

le 09/01/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le laboratoire pharmaceutique américain a annoncé samedi soir l’acquisition de son compatriote Inhibitex pour 2,5 milliards de dollars. Bristol-Myers Squibb (BMS) renforce ainsi sa position dans les traitements de l’hépatite C, mais en y mettant le prix. Les 26 dollars par action proposés - et acceptés par le conseil d’administration de la cible - représentent plus de 2,5 fois le cours de clôture d’Inhibitex le 6 décembre, à 9,87 dollars. La transaction devrait avoir un effet dilutif sur le bénéfice par action de BMS jusqu’en 2016, avec un impact de 4 cents en 2012 et de 5 cents en 2013. Signe que le groupe est sous pression pour trouver de nouveau relais de croissance alors que l’un de ses produits phares, l’anticoagulant Plavix, dont les ventes annuelles atteignent 7 milliards, va subir en 2012 la concurrence des génériques. Bristol-Myers a en outre perdu le 1er janvier son patron Jeremy Levin, apprécié des analystes, et parti diriger le fabricant de génériques Teva.

A lire aussi