La justice se prononcera le 5 janvier sur Belvédère

le 02/12/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La cour d’appel de Nîmes devait rendre hier son délibéré sur la validité de la procédure de sauvegarde de Belvédère. Pour des motifs techniques, l’audience a été reportée au 5 janvier 2012. Parallèlement, le groupe de spiritueux, en redressement judiciaire depuis le 20 septembre, a publié ses comptes du premier semestre. Si le chiffre d’affaires progresse de 10% à 422 millions d’euros, le groupe reste dans le rouge avec une perte opérationnelle courante de 5,6 millions d’euros et une perte nette de 30 millions. Au 30 juin, la trésorerie se montait à 22 millions d’euros. Les commissaires aux comptes (Didier Roux et Mazars) ont simplement réalisé un examen limité des comptes et non un audit. Ils soulignent l’absence de changement sur le fonctionnement des procédures comptables concourant au dispositif de contrôle interne, alors qu’ils formulent des réserves depuis les comptes 2008.

A lire aussi