La Suisse préfère le Gripen suédois au Rafale français

le 01/12/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le Conseil fédéral a tranché hier. La Suisse va acheter 22 avions de combat Gripen au groupe suédois Saab pour remplacer les F-5 Tiger obsolètes. Dassault, avec son Rafale, et EADS/Cassidian, avec l’Eurofighter, étaient également en course. «En optant pour le Saab Gripen, le Conseil fédéral a choisi un jet de combat qui remplit les exigences militaires tout en misant sur une solution qui soit financièrement supportable pour le département fédéral de la Défense et pour l'armée, et ce également à moyen et à long terme», a déclaré le Conseil fédéral dans un communiqué. L'offre de Saab, d'un montant de 3,1 milliards de francs suisses (2,5 milliards d'euros), était ainsi considérablement moins coûteuse que celle de ses concurrents, a précisé le ministre de la Défense Ueli Maurer lors d'une conférence de presse. Le choix de Berne marque un nouvel échec pour le Rafale de Dassault, dont le groupe français n'est toujours pas parvenu à vendre un seul exemplaire hors de France.

A lire aussi