Le CEA allège sa part au capital d’Areva

le 04/11/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le Commissariat à l’énergie atomique «a besoin d’argent» souligne le quotidien, sur fond de financement du démantèlement de ses anciennes installations nucléaires. Citant le directeur financier du CEA, le quotidien évoque dans ce contexte la cession (dont le principe figure en annexé du projet de loi de finances pour 2012) d’actions Areva, au premier semestre 2012, pour 263 millions d’euros. Ce qui représente aujourd’hui 3,3% du capital d’Areva. L’opération «ne va pas bouleverser» pour autant l’actionnariat d’Areva, l’acquéreur étant l’Etat français, qui détiendrait alors près de 13,5% du capital. Contre près de 70% pour le CEA.

A lire aussi