Altran peine à vendre Arthur D. Little

le 29/09/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Engagée en début d'année, la vente du cabinet de conseil est compliquée par la dégradation du marché. Les candidats encore en lice ne seraient pas disposés à payer le prix initialement escompté, alors que la valeur d'ADL a déjà été dépréciée dans les comptes d'Altran au premier semestre.

A lire aussi