La cession de T-Mobile USA bloquée

le 01/09/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Deutsche Telekom et AT&T entendent défendre devant la justice américaine le bien-fondé du projet de rachat de la filiale du groupe allemand par AT&T. En cas d’échec, celui-ci devra verser à son partenaire une indemnité de rupture exceptionnellement élevée totalisant 6 milliards de dollars.

A lire aussi