La coentreprise chinoise d’Auchan teste les investisseurs avant son IPO

le 21/06/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Sun Art Retail devrait consacrer la moitié du milliard de dollars qu’elle entend lever à Hong-Kong à l’ouverture de nouveaux hypermarchés

Sun Art Retail est entrée en campagne. La filiale d’Auchan et du conglomérat chinois Ruentex a lancé le prémarketing en vue d’une introduction sur la Bourse de Hong-Kong prévue le 15 juillet prochain. Après avoir reçu en fin de semaine dernière l’approbation des autorités réglementaires, le plus grand groupe d’hypermarchés chinois ouvrira à partir du 28 juin prochain son carnet d’ordres aux investisseurs institutionnels et le 4 juillet aux particuliers. Cette opération s’effectue dans un contexte morose, plusieurs sociétés (MGM China, Samsonite) récemment introduites sur cette place ayant eu un parcours boursier décevant. Prada, qui sera coté à partir de jeudi prochain, a pour sa part fixé un prix d’introduction dans le bas de sa fourchette indicative.

La mise en Bourse de Sun Art devrait lui permettre de lever environ 1 milliard de dollars (703 millions d’euros). L’opération est dirigée par HSBC, UBS et Citigroup comme coordinateurs globaux, assistés de Morgan Stanley, Goldman Sachs, CIC Corp. et BNP Paribas, indiquent des sources proches du dossier. Elles ajoutent qu’environ la moitié du produit de l’IPO «servira à financer l’ouverture de nouveaux magasins en Chine», et que «30% iront au remboursement des emprunts existants».

Le chiffre d’affaires de Sun Art s’élevait l’an dernier à 56,2 milliards de yuans (6,1 milliards d’euros), avec une marge nette de 1,8%, indique le prospectus d’introduction. Au premier trimestre, ses ventes ont augmenté de 27% tandis que son bénéfice net a progressé de 32%. Le distributeur chinois prévoit en outre pour 2011 une croissance de 40% du bénéfice net à 1,4 milliard de yuans (152 millions d’euros). Parmi les concurrents directs de Sun Art, on trouve Tesco et le groupe public China Resources Enterprise.

Compte tenu de sa taille et de ses perspectives de croissance, Sun Art, auparavant connu sous le nom de Sun Holdings Greater China, devrait susciter l’intérêt des investisseurs malgré la morosité ambiante, juge Chang Dongliang, analyste d’Everbright Securities à Shanghai. Il estime que son niveau de valorisation «pourrait être analogue à celui de Wumart Stores», groupe de supermarchés et de magasins de proximité également coté à Hong Kong, qui se traite à 27 fois les bénéfices estimés pour 2011. Le prix définitif de l’action Sun Art devrait être fixé le 7 juillet.

A lire aussi