Carrefour en ligne avec les attentes du marché

le 15/04/2011 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le distributeur a confirmé ses objectifs annuels, alors que l’Europe occidentale reste à la peine

Avec un chiffre d’affaires de 24,69 milliards d’euros au premier trimestre, en hausse de 0,9% (hors essence et à taux de changes constants), Carrefour a livré une performance en ligne les attentes des analystes. En France, les hypermarchés qui représentent plus de la moitié de l’activité, ont dû composer avec une activité promotionnelle accrue. Le chiffre d'affaires a atteint 5,2 milliards (-2,5% à magasins comparables et hors essence).

Mais la bonne tenue des petits formats dans l’Hexagone ainsi que la croissance solide en Amérique latine (+13,6% hors essence et à taux de changes constants) et en Asie (+7,8%) ont permis de compenser une certaine mollesse observée en Europe (-4,6%).

Carrefour a ainsi qualifié le trimestre dans la région de «difficile avec des signes encourageants en Belgique et en Espagne». Le groupe a modifié la présentation de ses ventes pour intégrer celles réalisées auprès de ses franchisés au sein de chaque unité opérationnelle.

Un point d’étape sur le concept Carrefour Planet, actuellement en phase de test dans six magasins pilotes, était particulièrement attendu. Carrefour fait état d’une croissance des ventes de 6,2% depuis le lancement. Le groupe indique que le déploiement a débuté en ligne avec son objectif de mettre en place 92 magasins Carrefour Planet cette année.

Au Brésil, où le groupe a dû mener un audit à la suite de la constatation de dérapages comptables, un partenariat avec Itau Unibanco a été dévoilé dans le domaine des services financiers. Le groupe cède une participation de 49% dans BSF Holding, la société contrôlant les activités de services financiers et assurance du groupe dans le pays, à la première banque privée brésilienne.

Carrefour conservera le solde du capital et recevra pour cette transaction une enveloppe de 315 millions d’euros. L’opération valorise implicitement la totalité des capitaux propres à 785 millions d’euros.

«Carrefour est en bonne voie pour atteindre son objectif de croissance des ventes et du résultat opérationnel en 2011», a déclaré Lars Olofsson, l'administrateur délégué général, dans un communiqué. Dans un avenir proche, le groupe devra gérer au mieux les journées investisseurs des 16 et 17 mai où il devra se montrer convaincant sur le projet de scission du pôle immobilier et du hard-discount. Une tâche qui ne s’annonce pas facile…

A lire aussi